COMMENT FAIRE DES LOCKS

Si vous avez pris la décision de vous lancer dans le voyage impressionnant de découverte des dreadlocks et de cultiver naturellement vos locks, vous aurez besoin de vous armer de patience et de courage afin d’arriver aux locs de vos rêves.

Par naturellement, cela sous entend  qu’il n’y a pas d’avancement du processus de locks par des moyens artificiels notamment les produits chimiques, agressifs, pour vos locks ou des extensions de cheveux. La formation de vos locks se fera naturellement mais pour y arriver le temps et la patience seront vos compagnons réguliers.

Vous pouvez commencer les dreadlocks vous-même à la maison ou avec l’aide d’un professionnel de confiance en recherchant un lockticien hautement recommandé dans votre région.

Quoi qu’il en soit, une fois commencé alors que vous serez en train de guider le processus, attendez-vous à ce que vos cheveux auront leurs propres esprits en prenant des formes diverses et variées et vous surprendront certainement tout au long du processus.

Cependant, les cheveux qui sont laissés à leurs propres dispositifs seront verrouillés naturellement et si vous pensez que vos cheveux font l’exception, je vous propose d’essayer de ne pas brosser vos cheveux pendant une semaine et de voir combien de torsades et de nœuds vont être formés.

Tous les types de cheveux peuvent former des dreadlocks. C’est juste une question de temps qu’il va falloir et la manière avec laquelle ils sont manipulés pour favoriser le processus de verrouillage des cheveux.

La principale différence qui affecte la formation rapide des dreadlocks est la texture de vos cheveux. Les cheveux seront verrouillés à des moments différents en fonction de la nature du cheveu de sorte que la durée de formation des dreadlocks varie d’une personne à l’autre.

Quand il s’agit de votre propre voyage dans ce monde des locksés, bien qu’il puisse paraître semblable, il sera en fait 100% individuel et unique à vous. En effet, il est possible d’avoir différentes textures de cheveux sur votre tête et l’ensemble des locks peut se former sur plusieurs mois.

Par exemple, vous pouvez avoir des locks qui se resserrent et se compriment très rapidement sur les côtés et à l’arrière de votre tête mais le sommet quant à lui se forme plus lentement.

Ça à l’air insensé, mais c’est très souvent le cas.

Beaucoup de personnes débattent au sujet soit d’aller à un salon ou soit de les faire à la maison. Chaque personne a ses propres préférences, et chaque façon est unique à sa manière, alors voyons si nous pouvons choisir.

DREADLOCKS DANS UN SALON :

Qui travaille dans un salon?

La réponse à cette question est facile, les professionnels de cheveux sauront exactement traiter vos cheveux de par leurs expériences et leurs connaissances.

Disons que vous allez chez le coiffeur et vous lui demandez des dreadlocks. Une personne familière avec le dreadlocking remarquera immédiatement le type de vos cheveux et le processus parfait pour faire débuter vos locks. Les choses à considérer sont la longueur, la nature de vos cheveux, la méthode désirée et le rendu. Cependant, comme nous le savons tous, les professionnels ont un prix et cela peut vous demander un budget conséquent.

Un coiffeur facture pour faire vos locks, en moyenne entre 100 euros et 400 euros  et cela dépend du salon que vous allez choisir.

Certains coiffeurs utilisent d’abord un Curleur pour boucler les cheveux et ensuite mettent des produits chimiques très agressifs pour les fixer afin d’obtenir Dreads, ce qui est très nocif.

Une autre solution est proposée par d’autres coiffeurs, qui est d’ajouter des cheveux supplémentaires c’est-à-dire des mèches et donc de couvrir ou d’ajouter une longueur à vos cheveux déjà existants. En fait, vous pouvez devenir locksé et avoir une bonne longueur en quelques heures, avec les extensions de locks. Le problème est que vous devez les entretenir plus régulièrement afin d’éviter les dépôts de résidus, de poussière mais aussi la perte des mèches d’extensions.

Dreadlocks, comme beaucoup de personnes Rastas le disent « est un mode de vie et une façon de s’affirmer avec ses cheveux naturels ».

Imaginons qu’un jour, vous vous réveilliez et vous sentiez que vous voulez adopter le style de Kalash, de Lauryn Hill, ou de Rihanna avec des locks bien soignées, bien entretenues, vous irez dans un salon et payerez 400 euros pour vous sentir naturellement bien.

DREADLOCKS NATURELLES À LA MAISON :

  • Étape 1 : Laissez vos cheveux pousser au moins 3 à 5 cm ou plus. Laissez les pousser naturellement pendant cette pré-étape. Plus vous avez de cheveux dans leur état naturel, plus il sera facile de commencer vos mèches. Et plus vos cheveux sont crépus, frisés, plus ils rétrécissent quand vous débutez vos premières Locks.
  • Étape 2 : Décidez approximativement l’épaisseur que vous désirez pour vos dreadlocks. C’est totalement une question de préférence de style. Choisissez quelques images Google, des artistes, des célébrités que vous admirez et examinez leur taille. Gardez à l’esprit que plus vous laissez vos cheveux pousser dans l’étape 1, plus la longueur que vous pouvez atteindre sera plus importante.
  • Étape 3 : Lavez vos cheveux avec un shampooing clarifiant non démêlant. Les dreadlocks se forment plus rapidement sur des cheveux propres et secs. Il existe un mythe qui dit que les cheveux doivent être sales pour fabriquer des dreadlocks. Bien que nous ne sachions pas vraiment comment cette rumeur a commencé, elle n’est tout simplement pas vraie et doit être éliminée de façon permanente. En fait, c’est tout le contraire, car le gras et les résidus retardent le processus des locks.
  • Étape 4 : Séparez vos cheveux en sections et gardez la même taille pour chaque mèche de cheveux. Un peigne à queue à bout long est vraiment pratique pour cette étape. Créez un motif qui alterne d’une ligne à l’autre. Pensez au briquetage, où les briques sont décalées d’un rang à l’autre, plutôt que empilées les unes sur les autres. Cela vous permettra plus de polyvalence dans le style une fois que vos Locks seront devenues matures.
  • Etape 5 : Choisissez votre méthode de démarrage pour vos dreadlocks:
  • Pour les cheveux afro-texturés : Les cheveux afro-texturés ont la plus grande polyvalence dans le démarrage des dreadlocks naturels. Vous pouvez utiliser la méthode de tresses ou peigne pour démarrer vos Locks. Si vous voulez que vos des dreadlocks soient très fines, vous pouvez débuter en faisant des Sisterlocks qui est une méthode très en vogue actuellement.
  • Pour les cheveux européens : le crêpage (backcombing) est la méthode la plus courante pour les cheveux raides. Il s’agit d’utiliser un peigne en métal finement dentelé pour brosser les cheveux dans le sens inverse du démêlage jusqu’à ce qu’ils s’emmêlent sur eux-mêmes. La méthode comprend de faire le crêpage pour quelques mèches jusqu’à ce que les cheveux s’accumulent dans un nœud emmêlé.

Vous répétez le processus torsion et compression des cheveux jusqu’à ce que la mèche soit totalement emmêlée. Une fois emmêlée, vous sécurisez avec un crochet broderie, que vous piquez sur la longueur de la mèche tout en la tortillant.

  • Pour les cheveux asiatiques : Les cheveux asiatiques sont les plus difficiles pour faire des dreadlocks car ils sont les plus lisses de toutes les textures capillaires. Beaucoup de manipulations sont nécessaires pour former des locks sur les cheveux asiatiques et donc la nature instantanée de la méthode au crochet broderie sera probablement la méthode la plus optimale.
  • Pour les cheveux vaguement texturés : Vous pouvez utiliser l’une des méthodes ci-dessus, mais le démêlage sera toujours une préoccupation. Dans l’ensemble, le temps et la patience seront la clé pour permettre aux locks de se former.
  • ce stade, vous avez peut-être remarqué que nous n’avons pas mentionné la cire et donc vous vous demandez si vous pouvez faire des dreads sans cire ?

La réponse est tout simplement un oui. Bien que la cire soit couramment utilisée, nous ne le recommandons pas réellement.

Elle attire beaucoup de poussière  de par son effet hyper collant sur les cheveux et provoque l’accumulation de résidus dans les étapes ultérieures. Une alternative préférée est d’utiliser un agent de maintien et de fixation naturelle notamment le gel ou de l’huile de ricin. Cependant, aucun de ces produits ne fixe définitivement les cheveux, puisque ces produits les maintiennent simplement en place pendant un certain temps … Pensez-y comme de la laque pour vos cheveux.

  • Étape 6: Une fois que vous avez terminé de choisir celle qui correspond à votre type de cheveux, terminez par une séance de twists (palm-rolling). Avec votre première création de vos dreadlocks, cela ne fera pas grand-chose en termes d’accélération du processus de verrouillage des cheveux, cependant, cela aidera à compacter les mèches et les rendre uniforme en obtenant la forme cylindrique des locks.

Au fil du temps, chaque fois que vous faites du palm-rolling avec le gel, les mèches durcissent davantage et cela leur permet d’obtenir de belles formes de locs.

  • Étape 7: Séchez vos mèches à l’aide d’un sèche-cheveux ou au soleil pour faciliter la fixation du gel. Ainsi vos cheveux sont peut-être encore un peu humides à ce stade avec le gel, alors laissez les dreadlocks sécher complètement. Cela aidera à les définir.
  • Étape 8: Soyez très patient. Vous rencontrerez probablement des difficultés après votre départ. Il faut s’y attendre car vous avez simplement formé les locs qui ne sont pas encore bien verrouillées.

Mais ne vous inquiétez pas, si certaines de vos dreads se déroulent, il suffit de les twister pour les remodeler. Vous entraînez vos jeunes locks pendant un certain temps jusqu’à ce qu’elles commencent à s’enrouler sur elles-mêmes.

Comment peut-on s’occuper des dreads naturelles ?

Voici quelques conseils…

Quotidiennement, le défi sera de garder vos cheveux hydratés mais secs. Cela semble contradictoire, mais vous voulez garder vos cheveux au sec afin que le processus de verrouillage puisse progresser, mais vous avez également besoin d’humidité pour garder vos cheveux en bonne santé. Un léger jus d’Aloe Vera mélangé avec de l’huile végétale pour cheveux est recommandé. Si vous avez des démangeaisons du cuir chevelu, vous pouvez utiliser un mélange de jus de citron, d’huile d’olive, et de quelques gouttes d’huiles essentielles de menthe poivrée, d’arbre à thé, et de romarin.

Nous savons tous que, les cheveux bien nourris, génèrent une longueur de cheveux plus rapide que les cheveux dévitalisés et abimés. Donc, établir une routine de soins des cheveux qui correspond le mieux à votre nature de cheveux mais qui est également cohérente par rapport aux besoins de vos cheveux. Le shampooing est préconisé une fois par mois. Aussi, assurez-vous de bien sécher vos dreads. Avoir des dreads mouillées, cela augmente les risques de moisissure et d’odeur si elles sont tout le temps humides. Laissez vos cheveux séchés à l’air sec ou avec l’aide d’un sèche cheveux est le meilleur moyen d’éviter ce genre de désagrément.

Avec le temps, vos cheveux accumulent naturellement la poussière. C’est parce que la poussière et les particules se coincent dans les dreads et nous ne pouvons pas facilement  les laver ce qui engendre l’accumulation des résidus de produits. Donc un soin détox trimestriel est l’une des meilleures solutions.

Comment obtenir des dreadlocks rapidement?

Eh bien, pour être totalement franche, le moyen le plus rapide pour obtenir des dreadlocks est de les acheter. Vous pouvez acheter des extensions de mèches naturelles ou synthétiques parce que si vous voulez réaliser des dreadlocks naturels, vous devrez être très patient. Il n’y a pas de chronologie prédéterminée pour la vitesse à laquelle vos dreads seront verrouillées. Le processus de verrouillage est unique à chacun et dépend des facteurs comme la texture de vos cheveux, votre entretien et la méthode et les produits que vous utilisez.

Par exemple, les cheveux crépus peuvent se verrouiller entre 3-6 mois alors que les cheveux raides peuvent prendre de 6 mois à un an pour atteindre la maturité complète.

LES ÉTAPES DE CROISSANCE DE DREADLOCKS AUXQUELLES VOUS POUVEZ VOUS ATTENDRE EN UTILISANT DES MÉTHODES NATURELLES

Alors que la chronologie exacte que vos cheveux prendront pour verrouiller variera, voici les étapes du voyage des locks que vous pouvez prévoir.

1-Stade de formation : les cheveux sont laissés non coiffés et commencent à former leurs propres sections.

  1. Étape de départ (ou stade bébé) : Ici, les sections sont réglées et après quelques mois, de petits nœuds commencent à se former dans les emplacements. C’est ce qu’on appelle un « bourgeonnement », c’est-à-dire lorsque les sections de locks commencent à être compactent, mais que l’ensemble des  n’est pas complètement verrouillé. Elles commencent aussi à gonfler et à frisotter. Le démêlage peut se produire à ce stade.
  1. Stade adolescent : Continuant à se développer, les dreads forment des boucles, des bosses et des plis. Vos Locks seront tout à fait rebelles et passeront par de nombreux changements car elles prennent leur propre forme, c’est probablement pourquoi on l’appelle la scène de l’adolescence. Les bonnes nouvelles sont que vos dreads sont finalement emmêlées sur la longueur. Elles deviendront plus denses et plus compactes en conséquence.
  1. Stade de maturité : Les changements de structure ont commencé à se stabiliser. Les frisottis ne posent plus de problème non plus. Ce que vous remarquerez le plus dans cette étape sont la longueur et la forme bien définie de vos locks. Le dreadlocks sont définitivement est serrées et compactes.

COMMENT GARDER VOS DREADS EN BONNE SANTÉ, EN CROISSANCE ET PROSPÈRES

Nos meilleures pratiques recommandées pour garder vos dreadlocks en bonne santé avec une croissance constante sont les suivantes:

  1. Mangez bien et buvez beaucoup d’eau. La première ligne de défense pour des cheveux sains (et la peau) est une alimentation saine. Et même si nous ne pouvons pas tous être parfaits nous pouvons faire de notre mieux et faire de meilleurs choix pour maintenir des cheveux en bonne santé.
  • Ne manipulez pas trop vos locks. L’entretien excessif des locks peut affiner vos cheveux, fragiliser vos locks et les rendre cassantes. Vous ferez probablement plus d’entretien au début pendant les étapes des bébés locks simplement parce que les mèches sont plus susceptibles de se dérouler au cours de cette étape. Mais une fois qu’elles bourgeonnent et chaque locks commence vraiment à se former sur toute la longueur, définissez votre entretien sur un calendrier, espacez de plusieurs semaines à plusieurs mois la reprise de vos locks et seulement si cela est nécessaire.
  • Enveloppez vos cheveux avec un foulard en satin lorsque vous effectuez des tâches ménagères ou de jardin et la nuit lorsque vous dormez. Cela permettra de garder la poussière et les résidus à distance. Il sera également utile d’espacer le temps entre les sessions d’entretien.

C’est aussi une bonne idée d’utiliser une serviette de séchage de cheveux en microfibre lorsque vous lavez vos cheveux.

Vous pourriez être habitué à juste saisir n’importe quelle serviette de bain de coton pour sécher vos locks après un lavage mais ces serviettes de coton sont la cause principale des dépôts de granulés de poussière sur vos cheveux.

4) Optez pour des produits naturels dans la mesure du possible.

Sauf réaction allergique à certains produits, utilisez des produits naturels dans la mesure du possible. Ils sont généralement plus doux à vos cheveux et ne causent pas de problèmes. Gardez à l’esprit que les produits entièrement naturels ne sont pas automatiquement adaptés aux soins des locks. Par exemple, même si la cire d’abeille est un produit naturel et offre une tenue temporaire, elle provoque des accumulations de poussières, très désagréables au quotidien et donc ce n’est pas la meilleure option à choisir.

C’est un style de vie, un style de coiffure qu’on peut choisir, mais il faut être convaincu de ce choix pour mieux comprendre et apprécier ses dreadlocks.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *